Le packaging ou l’art de m’emballer!

Je me suis toujours demandée pourquoi est-ce que j’étais aussi sensible au contenant des produits.

Aussi loin que ma mémoire me ramène, cela remonte déjà à ma pré-adolescence au cours de laquelle j’avais développé une insatiable envie de collectionner cartons d’emballages en kraft, sacs plastiques ou papiers d’emballage, bouteilles de parfums et de timbres aussi! Mon Dieu, j’ai vraiment tout fait! La simplicité et l’esthétique simple de « ces objets de collections » suffisaient à les faire rentrer dans le cagibi au point d’en occuper tout l’espace, au grand dam de ma mère qui avait participé à agrandir cette collection! Mais çà n’a pas duré longtemps.

Arrivée en France quelques années après, j’apprenais que cette pratique portait un nom: la chartalophilie. Visiblement, d’autres personnes comme moi collectionnaient les cartons d’emballages! J’étais à la fois surprise et embarrassée par le fait que cette pratique ait un nom. J’ai cependant très vite compris que je ne pouvais mener cette activité plus longtemps car il en fallait de la place pour conserver tous ces cartons!

Ma sensibilité à l’emballage  ne me quitta pas au point que mon intérêt premier pour un produit quelconque se portera avant tout sur ce point. Je découvrais également le mot packaging et sa fonction tout en prenant conscience que j’y étais véritablement sensible. Heureusement, je ne m’arrête pas uniquement à ce critère pour décider d’acheter ou pas un produit, mais au moins, il aura joué son rôle d’attirer mon regard. A moi de m’intéresser ensuite au contenu. Au fond, est-ce surprenant? C’est bien l’objectif non!? Dans mon cas, j’entends déjà les professionnels du milieu dire en cœur « objectif atteint! »

Depuis quelques années, des marques anciennes ou naissantes sont sensibles à « l’efficacité » du packaging pour les consommateurs. Il s’agit ici de s’assurer que les consommateurs puissent utiliser au maximum le contenu sans qu’il y ait perte du fait de l’utilisation et qu’il réponde en plus à leur préoccupation liée à la conservation, au transport, à l’environnement…

La marque Danone a formidablement changé le design de ses pots en courbant le fond du pot. Je fais désormais moins de bruit avec ma cuillère à racler les recoins du pot pour essayer d’y déloger le reste de matière et il est plus « safe » à transporter dans mon sac en plus!

Baiser volé Lait Packaging Oeuf pasta1

Activia Danone

Voilà, je pense que chacun à un rapport différent avec le packaging.  Je suis une victime consentante du packaging, comme certains peuvent être  des victimes de la mode. Il ne m’a pas encore transformée en  acheteuse compulsive car je suis bien consciente qu’au fond c’est le contenu qui est important. Pour finir, mon packaging idéal est en papier kraft, juste ce qu’il faut en couleur et avec quelques fantaisies (perforé, frisé, plié ect…).

Publicités

Une réflexion sur “Le packaging ou l’art de m’emballer!

  1. Pingback: Mes soins du visage | Mundi by C.

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s