Je suis devenue accro à mon « vrai » smartphone en 3 semaines!

Dans un de mes premiers posts, je vous présentais mon nouveau « vrai » smartphone. Je dis « vrai » car celui-ci est doté d’une mémoire interne « réellement »extensible contrairement à mon précédent smartphone et que cette caractéristique laissait libre place à toutes les utilités nécessitant que j’en acquière un.  Mais au delà de cette caractéristique technique, j’ai découvert à quel point il pouvait me faciliter la vie!

Je suis une  » working – becoming entrepreneur – new blogger mother « (çà aurait donné quelque chose de plus long en français!), autant dire que cela demande une certaine organisation que j’étais  d’ailleurs parvenue à mettre en place sur mon écran d’accueil avec des icônes personnalisées  et judicieusement organisées permettant une consultation directe et rapide de ma boîte mail perso, ma boîte mail pro, la boîte mail de mon blog, mon Instagram, mon Twitter, mon Facebook, mon Tumblr, mon bloc-notes et mon agenda (pour ne citer que ceux-là).

Au début, pour moi qui ne maîtrisais absolument pas le pourquoi du comment de tous ces réseaux sociaux et du paramétrage du téléphone, c’était un peu le casse-tête chinois mais cela n’a duré que quelques jours. Deux semaines après l’achat, j’étais conquise par le côté ultra pratique que m’offrait ce « vrai » smartphone et au bout de la troisième j’étais tout simplement accro.

Mais aujourd’hui, je suis sans mon « vrai » smartphone qui m’a lâchée depuis une semaine. Un Samedi soir, sans prévenir et sans crier gare, il s’est éteint! Misère! Mon sang s’est glacé immédiatement, j’étais foutue.

Foutue car je réalisais à l’instant le risque de perdre tout ce que j’y avais enregistré: mes rendez-vous, mes notes, mes aides-mémoires, mes contacts… tout, absolument tout s’y trouvait. J’étais vraiment foutue. Comment vais-je faire sans mon « vrai » smartphone? Et pendant que cette question martelait dans ma tête, une autre tambourinait: « comment as-tu fais pour reléguer aussi rapidement ton agenda Filofax aux oubliettes alors qu’il t’avait fidèlement servi pendant presque 8 ans? Comment? »

A la naissance de mon fils en 2006, je prenais conscience du changement de ma vie suite à sa venue au monde et des nombreux rendez-vous pris à la sortie de la maternité et à prendre pour son suivi médical. C’est ainsi que je me suis procurée cet agenda et qu’il n’est plus jamais ressorti de mon sac jusqu’à ce 3 mars 2014 où, lasse de mon ancien téléphone dont les capacités d’usage étaient atteintes, je me décidais à passer à autre chose avec la ferme intention de rester raisonnable. Au fil des années au cours desquelles naquit ma fille, cet agenda gagna en valeur sentimentale car il me rattachait à une époque où je fus submergée d’émotions et de… rendez-vous!

Alors que j’essayais en vain de rallumer mon »vrai » smartphone en appuyant avec acharnement sur le bouton on/off, je m’en voulais de n’avoir pas porté mon choix sur les très populaires Samsung ou Iphone dont la valeur unitaire équivalait à 3 fois et demie la valeur du mien! Mais je n’arrive toujours pas à m’y résoudre, je préfèrerais autant changer mon presque obsolète MacBook par un MacBook Pro. C’est  vraiment la faute à pas de chance. Je suis tombée sur le modèle qui avait visiblement une panne de conception. Résultat: 3 semaines sans smartphone.

Donc, dépôt au SAV de la Fnac et grand coup de blues au retour à la maison. C’est incroyable de s’attacher aussi vite à du matériel, car c’est bien de cela qu’il s’agit, même si celui-ci concourrait d’une certaine façon à faciliter ma vie. Monsieur, me voyant dépitée, me conseille de vérifier si la sauvegarde ne s’est pas faite en ligne! Je repousse presque l’espoir à ce que cela ait pu se faire car je craignais le désespoir. J’y vais tout de même, les yeux mi-clos en espérant les ouvrir devant toutes mes données.

Et là, Youhou! Vive la technologie, vive internet! Tout y est: la liste des courses pour la maison, les achats pour les enfants, les achats pour les vacances, mes sujets de blog, mes info personnelles, mes idées pro, mes pense-bêtes… tout tout tout! J’en viens à oublier que mon smartphone n’est plus là.

Je retrouve avec une petite culpabilité liée à un sentiment de trahison mon agenda qui traînait sur la commode de ma chambre et que seule la valeur sentimentale avait suffit à m’ empêcher de le mettre à la poubelle. Et figurez-vous que je m’en sers de nouveau pour y noter mes rendez-vous et programmes en attendant le retour de mon « vrai » smartphone.

Mon agenda se trouve ainsi relégué à la seule utilité d’une roue de secours pour palier à l’absence de mon smartphone. Que vais-je en faire à son retour? Je pense qu’il faut avancer avec son temps et s’adapter, c’est ce que j’ai fais en me lançant dans l’activité du blogging qui, outre le plaisir de partager mes expériences, pensées et autres découvertes, me sert aussi d’outil d’apprentissage à l’utilisation des différents réseaux sociaux qui existent et mon smartphone apparaît ainsi comme un facilitateur à l’accès de ces derniers.

Concrètement, quand j’allume mon Mac pour accéder à mes différentes comptes, c’est déjà 7 onglets ouverts d’office! Viennent s’ajouter ceux qui concernent des recherches sur internet et de ce fait, des « recherches pyramidales » résultant des recherches faites à partir des résultats obtenus sur les précédentes recherches (J’en parle ici)! Autant vous dire que je n’ai pas moins de 10 à 12 onglets ouverts en même temps et le sentiment de ne pas être optimale et de perdre beaucoup de temps.

Voilà, vous êtes peut-être arrivé à ce constat que l’avènement du Web 2.0 en général et du smartphone en particulier ont un intérêt profond dans la manière d’appréhender le mode qui nous entoure. Quand je vois la vitesse à laquelle ses différents moyens de communication facilitent et permettent les rencontres et échanges avec des personnes qu’on ne connaît pas, je ne peux que me demander « mais comment faisions-nous avant? »  Et pourtant, les personnes avant nous qui ont construit ce monde on bien communiqué d’une certaine façon et certaines parmi elles se sont peut-être interrogées sur la manière de faire que çà aille plus vite.

En tout cas, que ce soit Antonio Meucci ou Alexander Graham Bell, ils ont l’un et l’autre œuvré à faciliter la communication entre les hommes. Les évolutions suivantes ont, de façon très marquante, changé le monde et faciliter le travail de tous.

Je suis certes devenue accro à mon smartphone en peu de temps et c’est pour une bonne cause. J’attends avec impatience son retour pour de nouveau retrouver la joie d’être efficace dans mes activités.

A bientôt!

Publicités

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s