Ma journée à Lendi: ce village qui deviendra peut-être une ville

En 2010, lorsque pour la première fois je suis allée regarder la maison que construisait ma mère dans une nouvelle ville en devenir qui s’appelle Lendi, je me suis demandée ce qu’il lui était passée par la tête d’avoir choisi cet endroit alors que je m’accrochai aux épaules du Benskineur qui nous conduisait. Elle qui avait toujours vécu en ville, se construisait une maison dans ce village loin de tout, sans bitume, sans voisins immédiats, sans installation électrique et pourtant 30 minutes en voiture seulement suffisent à rejoindre la ville (ce pourrait être beaucoup moins si la route était déjà bitumée).

Elle me disait déjà « Tu verras, dans quelques années, des maisons sortiront de ces terrains que tu vois partout! ». Et les quatre années écoulées semblent lui donner raison. Cette maison, elle l’a toujours rêvée pour y passer sa retraite et lorsque l’aubaine s’est présentée d’acquérir 500m2 à 2000 fcfa/m2 (environ 3,05€/m2!), elle n’a pas hésité une seconde. A l’époque, la demande était quasi inexistante et ma mère fut parmi les premières personnes à en profiter mais l’information a fait son chemin à la vitesse de la lumière et les prix sont monté au point d’osciller entre 10 000 et 15 000 fcfa/m2 aujourd’hui.

Lundi dernier je me suis donc rendue à Lendi avec mes enfants pour y passer la journée. Je dis toujours à mon entourage que je suis une urbaine, une citadine. En France, j’avais apprécié les quelques jours passées à Locaol Mendon, près de la ville d’Auray ou mes trois semaines de vacances l’année dernière à Oraison. Quitter quelques jours le tumulte de la ville pour se refaire, se ressourcer pour mieux reprendre.

J’ai retrouvé ce plaisir alors que nous rejoignons sa maison à pied et que je me retrouvais face à la forêt de laquelle j’entendais les cris des oiseaux et autres animaux. Curieusement, mon fils et mon jeune cousin aussi ont été sensibles à ce paysage et nous nous sommes arrêtés pour prendre quelques photos. J’ai regretté de n’avoir pas pris mon appareil photo qui m’aurait permise de zoomer et d’avoir des images des arbres et de la brume au loin. C’est donc avec mon Nokia que j’ai pu faire ces deux photos.

WP_20140714_001

Une forêt à Lendi

WP_20140714_002-1

Une forêt à Lendi

Mon regard sur ce « village-ville » a changé, mais pour moi c’est le cadre est idéal pour passer un week-end en famille et se reposer. En urbaine que je suis, face à cette forêt vivante, je me suis inquiétée un moment de sa disparition pour laisser place à des habitations, des routes, des écoles, un hôpital, des immeubles… sera-t-elle toujours là dans quelques années à côtoyer toutes ces infrastructures qui existent pourtant déjà mais ne correspondent qu’à la population actuelle?

Benskineur: Nom donné au chauffeur de moto taxi.

Le taux de conversion pour 1€ est de  655 fcfa.

Publicités

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s