Quand l’art inspire un Grand pâtissier, le chocolat devient objet de décoration!

Cela fait près d’un mois et demi que je n’ai pas posté de billets sur mon blog pourtant des sujets attendent sagement  d’être publiés dans mon brouillon. La seule raison à cette absence de publication tient au fait que je souhaite idéalement illustrer mes billets avec des photos que j’ai prises moi-même. Malheureusement, une journée ne dure que 24 heures 🙂 !

Pour être plus précise, après une longue réflexion, après avoir mûri ma décision, j’ai  décidé de sortir de ma zone de confort en changeant d’entreprise! J’y suis restée quelques années et avait accumulé certains avantages qui auraient pu faire pencher la balance! Mais ma décision était prise. Quelques semaines de recherche et une occasion de changer d’univers et d’évoluer dans une autre belle enseigne. Plus de responsabilités certes et un plaisir immense de découvrir un milieu où le goût est au cœur de toutes les préoccupations!

Tout cela, pour expliquer cette absence nécessaire mais bénéfique pour moi. Je ne m’étendrai pas d’avantage sur ce sujet car j’ai dédié ce moment au partage d’une découverte gourmande, peu commune et décorative que j’ai faite cette semaine.

Si je dis Pierre Hermé, cela vous dit quelque chose? Alors oui, il faut avoir un intérêt certain pour l’univers de la pâtisserie. Mais pour ceux qui le découvre, c’est ce grand pâtissier qui un jour a décidé de hisser la pâtisserie au même niveau que la haute gastronomie. Il est à l’origine de la pâtisserie de luxe avec son très célèbre Ispahan, délicieuse saveur résultat d’une combinaison entre la rose, la framboise et le letchi et ses macarons créatifs. Une explosion de saveur en bouche à chaque fois!

Je me suis donc retrouvée dans une boutique Pierre Hermé cette semaine et je suis tombée sur des « masques »! J’étais surprise et curieuse car je savais déjà qu’on y proposait un sac à la vente, réplique exacte (en cuir de vachette) des sacs de transport utilisés dans ses boutiques, mais des masques de décoration, je n’en n’avais jamais entendu parler.

En me rapprochant, je découvrais que ces masques étaient fabriqués avec du vrai chocolat! Et je ne vous l’ai pas dit, ce qui m’a attirée c’est le nom donné à cette collection de masques « Les Arts premiers » imprimés à l’encre doré sur de belles boîtes à la couleur de ce produit dont l’histoire, la saveur et les propriétés en font un incontournable. Un hommage aux Arts Premiers de ces contrées lointaines productrices de cacao: le Pérou, l’île de Bornéo, le Népal et la Côte d’Ivoire dont vous avez le masque en chocolat ci-dessous.

Masque Dan

Masque Dan en chocolat noir pure origine Ghana 75% de cacao

Pour expliquer le titre de ce billet, il paraît que certains clients les achètent en réalité pour s’en servir comme objet de décoration et non produit dégustation. Je les comprends! Comment peut-on détruire une telle œuvre? Ceci dit, ces chocolats se conservent tout de même une année et pour le plaisir de le contempler tout ce temps, il faudra débourser 67€!

Publicités

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s