Design et accessoires au salon Labo Ethnik!

Je m’étais promise de visiter le salon Labo Ethnik dont l’écho retentissait depuis 3 ans dans ma tête. Cette année, il s’est tenu aux Docks, Cité de la Mode et du Design dans le 13ème arrondissement de Paris du 22 au 25 mai dernier, à 30 minutes de chez moi.

J’aime beaucoup la mode mais ne m’habille pas selon les tendances. Je reconnais cependant que j’ai une envie de métissage vestimentaire depuis quelques années: quelques touches de ce tissu hollandais coloré, le Wax, que nous avons adopté  au point qu’il est considéré comme un signe d’une identité africaine.

J’ai observé de loin et depuis près de 7 ans l’émergence d’une mode africaine contemporaine marquée par le travail de créatrices et créateurs œuvrant autour d’un objectif louable: vulgariser une mode africaine urbaine en utilisant le tissu Wax.

Mon esprit critique à l’époque était encenseur dans la mesure où cela n’existait pas. Certes il y avait déjà des stylistes africains tels que Alpha Di, Chris Seydou ou Oumou Sy, pour ne citer que ceux-là, qui ont œuvré à la démocratisation outre frontière d’une mode africaine traditionnelle. Aujourd’hui, quelques années plus tard, ma critique refléterait plus un besoin de créativité, une réflexion sur la phase d’amorçage qui rendrait cette mode encore plus visible du plus grand nombre et « accessible » sur tous les points. Mais cela fera l’objet d’un billet à part.

Cette introduction m’a semblé nécessaire pour que vous compreniez la raison pour laquelle je ne vous parlerai pas  de prêt-à-porter dans ce post. Et pourtant, je me suis attardée sur certains stands qui présentaient de belles pièces!

Je parlerai plutôt de sacs à main, parce que j’ai eu véritable addiction pour cet accessoire, de vêtements pour enfants et également de design!

Justement, c’est ce dernier point qui m’a décidée à aller au Labo Ethnik. J’ai découvert grâce à leur site internet le travail d’une ébéniste Sandrine Ebène de Zorzi qui s’est inspirée de la chaise Eames, incontournable dans l’univers du design,  pour réaliser sa chaise Kiti Makassi fabriquée avec des bois nobles d’Afrique Centrale en République Démocratique du Congo.

EBENESAND

P1050395

Chaise Kiti Makassi – Assise Kambala huilé

Le Kambala, également connu sous le nom d’Iroko, est surtout présent dans les forêts tropicales d’Afrique Centrale, de l’Est et de l’Ouest et c’est un bois résistant à l’eau comme le teck.

P1050392

Chaise Kiti Makassi – Assise Tola non teintée et vernis

D’après mes recherches, le Tola est une essence de bois massif clair, presque brun jaune que l’on trouve en Afrique tropicale. Ici, il est travaillé dans le but de lui conserver un aspect presque brut que l’on sent bien au toucher.

P1050393

Chaise Kiti Makassi – Assise Tola non teintée et vernis

Ce que j’ai trouvé d’intéressant dans la démarche de Sandrine Ebène de Zorzi c’est qu’à travers cette chaise, elle matérialise le monde dans lequel nous évoluons. Ce monde marqué par le monde occidental fusionné avec nos origines diverses par la transformation et la valorisation des ressources du continent. Sandrine Ebène de Zorzi semble être dans cette démarche et c’est  à encourager.

P1050394

Chaise Kiti Makassi – Assise Tola non teintée et vernis

P1050393

Chaise Kiti Makassi – Assise Tola non teintée et vernis

P1050392

Chaise Kiti Makassi – Assise Tola non teintée et vernis

Malheureusement, je n’ai pas rencontré l’ébéniste au moment de mon passage mais aurait souhaité en savoir un peu plus sur l’histoire de cette chaise et surtout du projet sur lequel elle travaille à réaliser en République Démocratique du Congo. Qui sait, j’aurai peut-être l’occasion de la croiser à une autre occasion!

TI MOLOKOY

P1050400

P1050402

Le stand de Ti Molokoy au Labo Ethnik

J’ai découvert cette marque de vêtements pour enfants âgés de 0 à 6 ans par hasard et je reconnais que si une jeune dame  ne m’avait pas aussi gentiment accueillie avec un joli sourire, je ne me serais probablement pas arrêtée. Non pas parce que les articles du stand ne me plaisaient pas, au contraire, mais parce que la vue de tous ces articles rappelaient un triste évènement que j’ai récemment vécu. Mais parfois, il faut affronter ses démons pour pouvoir avancer et je n’ai pas regretté ce moment d’échange avec la créatrice Sabrina, Monsieur qui était présent et la jeune dame ( Mille excuses pour n’avoir pas retenu son prénom 😦

P1050403

Le stand de Ti Molokoy au Labo Ethnik

Ti Molokoy c’est donc une marque de vêtements colorés pour enfants qui respire la créativité qui anime Sabrina. Les coupes des vêtements sont bien pensées pour faire fondre les mamans et ravir les enfants. Son utilisation judicieuse du Wax et du Madras allège savamment les tenues et ça donne des collections telles que celles que verrez sur son site internet (lien ci-haut).

L’histoire de cette marque a débuté par la parution d’un livre Ti coud de soleil et les sollicitations grandissantes, Sabrina décide de lancer Ti Molokoy inspirée par sa fille et de sa passion pour cet univers. Le DIY ayant le vent en poupe, le livre est une invitation à vous lancer, alors sortez vos machines à coudre, ciseaux et bobines de fil! Pour information, Sabrina réalise aussi des vêtements sur commande.

P1050401

L’arbre coloré sur le stand de Ti Molokoy

Je dois cependant avouer que mon intérêt sur le stand s’est porté sur cet arbre coloré que j’ai trouvé MA-GNI-FI-QUE et que Sabrina promet de développer pour le proposer un jour comme mobilier de décoration!

INADEN

Ma troisième découverte et  Grand Coup de Cœur c’est la marque de sacs et accessoires en cuir Inaden et ses pochettes Jebel.

Je ne compte plus le nombre de sacs à main que je possède, mais il suffit que j’en croise un qui me plaise vraiment pour fondre. La créatrice met un point d’honneur à sélectionner personnellement les cuirs les plus fins directement en Ethiopie, pays connu pour la qualité de sa peausserie issue d’un des cheptels les plus importants du continent africain. Elle privilégie une technique de tannage qui préserve le cuir et a opté pour un style  sobre et épuré qui peut convenir à toutes les occasions: cocktails, soirées spéciales ou même en journée.

Le détail qui tue tient en ce lien d’un doré léger en cuir souple qui vient s’enrouler deux fois autour de la pochette pour finir en nœud derrière celle-ci. Les matières et les couleurs proposées changent selon ce qu’elles trouvent lors de ses voyages en Éthiopie.

La noblesse du cuir utilisé et le souci du détail de la créatrice me font prédire un bel avenir à cette jeune marque: chaque pochette est vendue avec son sac en toile de coton sur lequel un losange de cuir est cousu avec inscrit dessus,  le nom de la marque. Il  pourrait autant également servir à ranger tout autre chose…

P1050397

Grand cabas Inaden et quelques pochettes

P1050396

Quelques pochettes de la marque Inaden

J’ai trouvé les prix raisonnables  pour des articles dont la production actuelle est de 5 exemplaires par coloris et par formats. Les prix vont de 20€ pour la petite pochette qui peut servir à ranger des cartes à 180€ pour le sac cabas. Inaden propose également des formats de pochette à glisser sous le bras d’une valeur de 60€ qui apportent tout de suite une remarquable élégance à la tenue et le format ci-dessous à 45€. Vous vous sentirez tout de suite unique!

P1050391

Ma prochaine acquisition: La pochette en nubuck bleu Inaden et sa toile de rangement.

Mon cœur a vraiment faiblit face à cette pochette en nubuck bleu que vous voyez ci-dessus et celle de couleur verte encore plus haut que je me suis promise de m’offrir à mon retour de voyage. Inaden est rentrée dans ma shopping list et fait désormais partie de ces marques que je souhaite soutenir certes par un acte d’achat dans un futur très proche mais également par la promotion de ce travail qui mérite d’être connu. Alors n’hésitez pas à vous rendre sur son site internet pour voir les autres créations, les différents points de vente et à en parler autour de vous!

Publicités

Peau grasse et acnéique: soins du visage

« Miroir, miroir en bois d’ébène, dis-moi, dis-moi que j’ai une belle peau de visage! »

Vous aurez certainement reconnu cette phrase que je me suis légèrement appropriée. Au fond, qui n’a jamais secrètement sollicité son miroir, afin qu’il lui révèle le plus beau grain de peau exempt d’ imperfections?

En visitant les différents blogs  et sites internets sur le web, j’ai pu constater que les sujets concernant les soins du visages étaient les plus consultés. Ce qui est normal quand on sait que c’est la partie du corps la plus exposée et la plus sensible aux variations climatiques, à la pollution, à notre alimentation etc… Les facteurs aggravants tels que la fatigue et toutes préoccupations menant au stress sont autant de causes menant à une mauvaise mine. Pour toutes ces raisons, elle nécessite donc une attention toute particulière.

J’ai cherché pendant longtemps le rituel idéal pour « vaincre » ce mal qu’est l’acné. J’ai une peau grasse à tendance acnéique, une peau « à problème » et capricieuse. Et même si je sais que sa caractéristique est de vieillir moins vite que les autres, cela ne suffisait pas à me satisfaire et à  me faire oublier les petits boutons qui venaient de temps en temps y élire domicile. Et mes grossesses successives n’arrangeaient rien! Ma seule consolation résidait dans le fait que ma peau cicatrise bien.

J’avais  pourtant tout essayé: dermatologue spécialisé pour peau noire, produits pharmaceutiques nécessitant parfois une protection de la literie avant de se mettre au lit ( je ne me rappelle plus les noms), produits cosmétiques ventant une technologie empruntée aux films de science-fiction. En bref, rien n’avait réellement réussi à évincer ou réduire ces boutons qui me gâchaient mes instants face à mon miroir. J’avais lâché l’affaire en espérant un jour trouver « le rituel » qui m’irait. Je nettoyais tout de même mon visage tous les matins avec ma lotion tonique et la démaquillais le soir.

Il y a quelques mois, je me rendais une fois de plus à une pharmacie  très fréquentée dans le 6ème arrondissement de Paris  pour y trouver le produit miracle, sans grande conviction mais avec, comme toujours, la ferme intention de repartir avec les mains pleines. Une conseillère en parapharmacie voyant la peau de mon visage minée par des imperfections » très visibles » me mit dans les mains deux produits qu’elle me présenta avec des mots simples mais qui m’ont convaincue:

Le soin intense purifiant des laboratoires biologiques BIODERMA  et un nettoyant purifiant de BIO SECURE.

P1040972

Sébium Global 30 ml à 9,50€ – Nettoyant visage sans savon 250 ml à 6,50€

Qu’est-ce que j’en pense? L’utilisation de ces produits a réellement apporté une amélioration à la peau de mon visage. Au terme d’un mois, les boutons s’atténuaient visiblement et les cicatrices aussi. Au début, je ressentais de légers picotements à l’application du soin intense purifiant qui s’applique après avoir lavé le visage avec le nettoyant visage et passé une lotion nettoyante adaptée. Mais, j’avais une peau tellement affectée que ces picotements devaient être les effets des actifs du soin sur les boutons.

Quelques semaines plus tard, je découvrais la marque de cosmétique État pur à la télévision qui était présentée comme le produit qui a été développé pour apporter une solution personnalisée à toutes les problématiques liées à la peau! Le principe d’actif pur à visée déterminée était suffisamment pertinent pour que je m’arrête dans leur unique boutique parisienne située au 24, rue du regard! « Miroir, miroir, » disais-je plus haut! Est-ce un hasard?

La marque a créé ses produits dans le but d’aller à l’essentiel et cela transparaît dans le packaging qui est simpliste mais suffisamment efficace pour que la victime consentante du packaging que je suis succombe tout de même.

J’ai fortuitement été accueillie et conseillée par la Responsable relation presse internationnale ( je l’ai su quasiment à la fin de ma visite) et découvert une atmosphère, des termes et des produits qui m’étaient presque familiers. Mais revenons à la marque.

La marque se démarque singulièrement  car elle repose sur une formule qui respecte l’équilibre de la peau en allant chercher dans la nature des actifs qui apportent une solution à chaque problème:1 Actif pur = 1 solution. D’ailleurs la signalétique dans la boutique a été efficacement pensée pour faciliter le parcours clients et permettre à chacun de s’orienter vers son produit dédié.

Dans mon cas précis, le Zinc  Gluconate m’était conseillée pour répondre à mes attentes (Excès de sébum, boutons, imperfections) et comme je recherchais également un démaquillant adaptée l’eau micellaire démaquillante purifiante me fût proposée.

P1040860

Zinc Gluconate 15 ml à 9,90€

P1040851

Eau micellaire démaquillante purifiante 190 ml à 9,20€

Je repartais donc avec ces deux produits et la ferme intention d’en vérifier l’efficacité.

Qu’est-ce que j’en pense?  Cela fait 2 semaines que je les utilise et je suis plutôt conquise. En fait, c’est très simple. La peau de mon visage est vraiment plus douce au toucher, moi qui privilégie un maquillage plutôt léger dans la journée, j’apprécie la netteté de ma peau  à travers mon miroir. La posologie du  Zinc Gluconate consiste à appliquer 3 gouttes matin et soir sur la peau du visage. Vous aurez l’impression qu’une fine pellicule se forme sur la peau mais cette sensation ne dure que le temps de l’application, il n’y a aucun tiraillement et me concernant la brillance de ma peau est atténuée.

Quant à l’eau micellaire démaquillante, elle joue agréablement son rôle et ne nécessite pas de rinçage. Je garde une peau fraîche et nettoyée des impuretés accumulées dans la journée.

En créant un compte, la posologie du produit acheté vous est de nouveau envoyée par mail. Je m’approprierai le slogan de cette marque qui demande qu’à être plus connue en disant: 1 peau= 1 actif pur = 1 solution

Si l’envie de la découvrir vous prend, commencer déjà par visiter leur site internet. Vous y trouverez toutes les informations et rendez vous ensuite à la boutique pour avoir votre diagnostic de peau et trouver le produit qu’il vous faut.

Je précise que je les utilise avec les deux premiers produits présentés plus haut ainsi que la lotion tonique matifiante  de Nivéa que j’utilise depuis la naissance de mon fils ( celle qui se trouve sur la photo est une nouvelle formule). En plus, j’apprenais, toujours par la Responsable relation presse, que les produits sont développés et fabriqués par le même centre de recherche que BIODERMA! Quelle coïncidence!

P1040973

Mon rituel quotidien dans l’ordre

Je termine en vous souhaitant de trouver le vôtre si ce n’est pas déjà fait!

J’ai découvert une nouvelle marque de vernis: Kure Bazaar

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la marque de vernis Kure Bazaar! Aujourd’hui, je vous parle de cette marque découverte en regardant le journal de 20h sur France 2 un soir. Une envie irrépressible m’a frénétiquement conduite vers mon Mac Book pour solliciter mon cher ami M. Google.

C’est une marque crée en 2012 par l’ancien mannequin Kartika (personnellement, je ne la connais pas!) dont l’éthique repose sur le souci d’offrir un produit écologique composé d’ingrédients  à 85% naturels tels que la pulpe de bois, du maïs, du coton…

Les vernis Kure Bazaar ont la garantie d'une formule moins toxique et plus naturelle

Alors, même si je fais de plus en plus attention aux produits cosmétiques que j’achète, ici c’est plus mon amour pour la laque qui m’a attirée. Elle propose une palette de couleurs allant des nuances claires à celles plus chaudes voire sombres que j’affectionne particulièrement. Et aussi des coloris plus inspirées telles que proposées dans la Jeans Collection.

J’ai donc acheté les coloris Chocolat et Or pur et le résultat est plutôt impressionnant!

Mon avis: Je m’attendais à un rendu tirant plus vers le mat que le brillant comme annoncé sur leur site et en fait c’est très billant. Le vernis a une belle homogénéité qui le rend facile à poser et il sèche vite -15 à 20 minutes- sans risque de marques liées à des chocs (j’étais avec mes enfants et quelques sacs en main!). Pour le coloris Chocolat, attendez-vous à un rendu tirant vers le chocolat brut presque kaki sombre et pour la couleur Or pur (conseillée par mon fils avec insistance!) le rendu est très chic et va parfaitement avec ma carnation.

Chocolat et Or pur

Vernis Kure Bazaar Or pur et Chocolat

Judith, la conseillère rencontrée sur le stand de la marque était très accueillante et m’a conseillée de revenir pour une pause complète avec base et top coat au bar à ongles( oui oui c’est possible sur place) qui prolongent la tenue du vernis et lui ajoute du brillant. Je pense que je me laisserai tenter la prochaine fois pour voir si je fond pour les deux « indispensables ».

Le coût:  16€  le vernis tout de même pour une contenance de 10ml. Mais, parfois quand on aime hein… Vous pourrez vous les procurer au Bon Marché. En attendant de pouvoir vous y rendre, la collection se trouve ici !